Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Transport individuel de l'eau

Au plus simple, les consommateurs vont tout simplement à la source et transportent eux-mêmes l'eau chez eux. Cet antique système de distribution est encore courant dans les pays en développement parce qu'il est gratuit et ne requiert aucune infrastructure.

Il a cependant un impact majeur sur la population, presque toujours féminine, chargée de transporter l'eau. Ce moyen de se procurer de l'eau est physiquement astreignant et requiert beaucoup de temps—il peut prendre plusieurs heures par jour.

Les filles ou femmes des pays en développement marchent en moyenne six kilomètres par jour pour l'eau de la famille. Un recipient ordinaire de 20 litres pèse environ 20 kg, l'équivalent du poids standard autorisé par les compagnies aériennes pour les bagages en vol. Ce fardeau, communément porté sur la tête, le dos ou les hanches, entraîne souvent un prix lourd à payer en termes de santé.

Cette tâche quotidienne, et le temps qu'elle prend, prive de nombreuses filles et femmes de l'opportunité de recevoir une instruction, de gagner leur vie et de prendre d'autres initiatives qui pourraient leur permettre de sortir du cycle de la pauvreté si courant dans ce genre de communauté.

Images liées

Options de page