Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Association des femmes travailleuses indépendantes en Inde

Dans de nombreuses cultures, les filles et femmes sont responsables de l'approvisionnement en eau de leur foyer. La tâche paraît simple mais l'obligation quotidienne de puiser physiquement l'eau d'une rivière, d'un puits public ou d'une autre source et de la transporter ensuite chez elles dans des recipients, peut être tres épuisante.Elle peut aussi prendre tellement de temps que d’autres actvites s'en trouvent obligatoirement négligées.

Dans les régions désertiques de Gujarat, en Inde, le niveau de la nappe phréatique se trouve souvent à plus de 250 mètres au-dessous du sol et de nombreux villages sont complètement privés d'eau. Les femmes de Gujarat marchent souvent entre 16 et 20 kilomètres par jour pour aller chercher l'eau. Le trajet aller – retour prend trois à quatre heures chaque jour.

Les nombreuses heures passées à aller chercher de l'eau privent les femmes de l'opportunité de recevoir une education, d'avoir une source de revenues ou d’entreprendre d’ autres activités productives. De telles occupations pourraient les aider à sortir du cycle de la pauvreté, typique des communautés où le transport individuel de l'eau est la norme.

Le rôle essentiellement des femmes dans ce système de distribution met en évidence l'injustice dans de nombreux programmes de gestion de l'eau. Au niveau local, ce sont souvent les femmes qui détiennent la connaissance des besoins en eau de leur communauté, de l'emplacement des sources, des méthodes de stockage, des problèmes de variabilité de l'eau et d’ autres données essentielles. Cependant, elles sont politiquement marginalisées dans ces mêmes communautés, qui se privent ainsi du savoir des personnes qui connaissent le mieux la situation.

Heureusement, les femmes assument un rôle de plus en plus prépondérant en tant que décisionnaires sur les questions d'eau et d'environnement. A Gujarat, l'Association des femmes indépendantes (SEWA), forte de 500 000 membres, s'emploie à assurer un approvisionnement en eau porteuse de vie vers les zones désertiques et à alléger la charge qui pèse sur les porteuses d'eau.

Les programmes de la SEWA se concentrent sur la préservation de l'eau rare, à savoir les schémas de gestion des bassins versants et installations de récupération de l'eau de pluie, y compris la récolte de l'eau de pluie et les réservoirs souterrains. L'association revendique aussi de meilleurs réseaux de distribution de l'eau, dont l'acheminement par véhicules et, si possible, des canalisations.

Images liées

Options de page