Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Changement climatique au Pérou

La Terre se réchauffe. Une des preuves en est la récession glacière généralisée. De nombreux glaciers ont rapetissé et les plus petits ont totalement disparu.

La température du globe a augmenté de 0,74 degrés Celsius depuis 1906, et l'impact s'en fait sentir encore plus en altitude, où se trouvent la plupart des glaciers.

Les réservoirs d'eau douce congelée que les glaciers alpins constituent représentent une source d'eau cruciale pour des millions de personnes. Leur récession ou leur disparition pourrait provoquer des graves crises.

La calotte glaciaire du Quelccaya, dans les Andes péruviennes orientales, a fourni pendant des siècles des eaux de ruisellement aux fermes environnantes. Aujourd'hui les autochtones signalent une diminution des quantités d'eau.

Les scientifiques confirment que la calotte glaciaire se réduit à un rythme croissant. La calotte a reculé de six mètres par an de 1963 à 1978 ; au cours des 15 dernières années, elle recule de plus de 60 mètres par an soit dix fois plus vite. Un petit lac qui s'était formé face au glacier en 1991 et qui couvrait alors six hectares, couvre aujourd'hui six fois plus de terrain et sa profondeur est de plus de 60 mètres. L'accélération du rythme de récession du glacier est compatible à ce qui a été observé dans six autres glaciers des Andes péruviennes.

La crise du Quelccaya est plus que d'importance locale. En effet, les glaciers constituent une importante source d'eau pour les usines hydroélectriques qui produisent environ 70 % de la consommation de Lima, une ville de huit millions d'habitants. Un habitant de Lima sur quatre n'a pas accès à un réseau d'eau adéquat, malgré tous les efforts de la municipalité. En particulier, les glaciers et calottes glaciaires sont vitaux au maintien de l'approvisionnement en eau durant la saison sèche. En plus de leur dimunition, les déversement vont varier de maniere significative.

Dans un futur proche, la diminution de l'eau de fonte du Quelccaya rendra catastrophique la situation d'une zone déjà aride.

Images liées

Options de page