Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Partage des ressources

L'eau traverse les frontières. Selon le Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau (WWAP), notre globe compte 263 bassins internationaux, dont un tiers est commun à plus de deux pays.

Les plus grands réseaux d'eau du monde, bassins hydrographiques ou aquifères souterrains traversent et retraversent les frontières tracées par les hommes entre communautés ou nations. L'histoire est remplie d'exemples de conflits internationaux ou internes liés à l'eau, dont certains continuent aujourd'hui.

Elle est riche aussi en exemples de coopération entre peuples dans le but de gérer l’eau pour l'agriculture, d'assurer l'eau de consomation pour les populations et pour l'industrie, de préserver l'environnement ou de prévenir les inondations et leur cortège de dégâts.

A l'heure de l'explosion démographique et des climat change, de nombreuses nations comprennent le besoin de coopérer pour protéger des ressources d'eau communes et assurer à chacun un accès équitable.

De fait, le droit d'accès à l'eau est garanti par de nombreux accords internationaux. Selon le WWAP, il existe plus de 3800 déclarations ou conventions unilatérales, bilatérales ou multilatérales sur l'eau : 286 sont des traités, dont 61 liés à plus de 200 bassins hydrologiques internationaux.

Un développement organisé et une bonne gestion des ressources, ainsi que les lois et institutions de partage, sont des facteurs clé du succès économique et de la survie des communautés et nations depuis le début de l'histoire humaine.

Images liées

Options de page