Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Où est l'eau ?

La Terre ne manque pas d'eau. Les deux tiers de sa surface sont couverts d'eau mais très peu de cette eau est potable.

Notre «planète bleue» est couverte d'océans. Ces énormes masses d'eau salée contiennent presque toute l'eau du globe.

Moins de 3 % existent sous forme d'eau douce et seulement une partie nous est accessible. Les deux-tiers de l'eau douce de la planète ne sont même pas liquides, ils sont gelés dans des calottes glaciaires comme celles de l'Antarctique ou du Groenland. Ces ressources sont presque entièrement inaccessibles, même si les eaux de fonte des glaciers représentent une importante ressource dans certaines régions.

Presque toutes les ressources d'eau douce du globe sont sous forme de nappes phréatiques. Celles-ci alimentent les cours d'eau et saturent les marais. Les nappes phréatiques constituent un réservoir vital qui peut nous fournir de l'eau pour l'agriculture, l'industrie, l'environnement et bien entendu pour boire. Aujourd'hui, on estime que les nappes phréatiques fournissent entre 25 et 40 % de l'eau potable totale consommée. Certaines nappes phréatiques ont été créées sous les climats d'autres ères et sont considérées pour cette raison, comme non renouvelables.

Un infime pourcentage de l'eau est sous forme d'eau douce de surface, même si la plupart de la population du globe boit aujourd'hui une eau provenant de lacs et rivières. Bien que leur importance soit capitale à notre approvisionnement, les rivières et cours d'eau contiennent à peine 1 % de cette eau douce, soit une fraction de ce qui se trouve dans les lacs et réservoirs.

A tout moment à peine 0,001 % de l'eau du globe est sous forme de vapeur atmospherique, un chiffre surprenant quand on considère son rôle crucial dans la détermination du climat. Cependant, l'eau se recycle plusieurs fois par an entre la surface et l'atmosphère, processus que nous voyons de façon tangible sous forme de pluie et de neige.

Images liées

Options de page