Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Navigation dans les annexes

  1. 1
  2. 2
  3. Page en cours 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8

Systèmes de filtres

Les filtres traitent les eaux en leur faisant traverser des couches de matériaux granulaires (du sable par exemple) qui arrêtent et retiennent les contaminants. Les dispositifs de filtres conventionnels, directs, lents, sur sable et filtres à diatomées éliminent effectivement la plupart des protozoaires, bactéries et virus (si on utilise la coagulation). Les filtres à manche et à cartouches n'éliminent en général pas les virus et à peine quelques bactéries.

La filtration conventionnelle est une opération en plusieurs étapes. Pour commencer, un coagulant chimique, par exemple sel de fer ou d'aluminium, est ajouté à l'eau de source. Le mélange est ensuite remué pour favoriser la coagulation de minuscules particules en suspension et former des grumeaux plus grands et plus faciles à retirer, les «flocs». On laisse ensuite ces blocs sédimenter, entraînant avec eux de nombreux contaminants. Une fois ce processus achevé, l'eau passe à travers des filtres qui retiennent le reste des particules.

La filtration directe est similaire à la filtration conventionnelle mais sans phase de sédimentation après ajout du coagulant et que le mélange est agité. Dans ce cas, les particules en suspension sont déstabilisées par le coagulant puis s'attachent plus aisément au matériau du filtre.

La filtration lente sur sable ne compte pas d'étape de coagulation ni, en général, de sédimentation. L'eau traverse lentement une couche de sable d'une épaisseur de 60 à 120 cm. Une couche biologique active se forme à la surface du sable, capturant les petites particules et dégradant une partie des contaminants organiques.

La filtration au bio-sable est similaire à la filtration lente sur sable, elle se pratique au point d'utilisation mais les résultats sont moins probants.

Les filtres à diatomées font passer l'eau à travers une couche de minuscules organismes marins fossiles. La terre filtre "physiquement" les contaminants de l'eau.

Les filtres à manche et à cartouches, simples et facile d'emploi, emploient un sac tissé ou une cartouche avec un filament enroulé or filtre plissé qui retient physiquement les microbes et sédiments de l'eau de source.

Les filtres à céramique s'emploient en général au point d'utilisation. Dans les pays en développement, ces filtres sont fabriqués sur place, souvent sous forme de micro-entreprises autofinancées.

La plupart des dispositifs de filtration se nettoient par une opération de rinçage à coutre-courant. Cette eau de rinçage doit être traitée.

Images liées

Options de page

Navigation dans les annexes

  1. 1
  2. 2
  3. Page en cours 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8