Aller à contenu principal

Ou nous trouver

Désinfection solaire

Un processus extrêmement simple et bon marché de la désinfection solaire consiste à remplir des bouteilles en plastique transparent avec l'eau de source. Les bouteilles sont ensuite placées sur une surface reflétant le soleil, par exemple une surface ondulée métallique ou en aluminium, de préférence sur un toit. Les bouteilles sont exposées directement au soleil, pour une durée variant d'une heure à un ou deux jours, selon les conditions. Les rayons du soleil tuent les micro-organismes de l'eau par irradiation des rayons ultraviolets (UV)-A et en élevant la température de l'eau à 50 °C ou plus.

La désinfection solaire ne résoud pas les problèmes chimiques de qualité de l'eau tels que l'arsenic, les métaux lourds, les pesticides, etc. Elle est indiquée pour une eau relativement claire, car les matériaux en suspens et une coloration de l'eau bloqueraient les UV. Les bouteilles doivent être au plus de deux litres, ce qui limite les quantités d'eau qu'on peut traiter. Et cette méthode n'est évidemment pas recommandée les jours de pluies continues. Elle représente toutefois un important potentiel de réduction des incidences de diarrhée et de dysenterie, et de réduction du terrible fléau sanitaire que ces maladies représentent dans le monde entier.

Distillation solaire

Les distillateurs solaires emploient l'énergie du soleil pour nettoyer l'eau de ses contaminants y compris sels, métaux lourds et microbes. Ces systèmes sont employés depuis des siècles sous différentes formes et pour divers usages, même le dessalement de l'eau de mer.

Le processus de distillation, d'une certaine manière, copie le cycle naturel de l'eau. L'eau impure est conservée dans un recipient exposé aux rayons du soleil, la chaleur fait évaporer l'eau qui s'élève au-dessus de la surface de l'eau de source. Cette évaporation produit une vapeur d'eau pure et laisse les contaminants dans le liquide de départ, la vapeur d'eau purifiée reste dans le distillateur où elle se condense.

Le reste de l'eau impure, avec les contaminants, peut être régulièrement évacuée du distillateur et jetée.

Au niveau des particuliers, ces unités solaires compactes, voire même portables, sont très populaires. Elles ont peu de pièces amovibles et leur coût d'exploitation est bas.

Les distillateurs solaires constituent une bonne option pour les pays en développement avec le climat adéquat car leur coût est réduit et ils ne nécessitent pratiquement aucun investissement ou infrastructure.

Ces dispositifs sont toutefois limités par la lumière solaire disponible et ne sont efficaces que sous les climats chauds et ensoleillés.

L'eau distillée ne contient pratiquement pas de minéraux dissous, ce qui pose un problème si elle constitue la seule eau potable car la personne aura besoin d'une autre source des minéraux essentiels.

Options de page